Site officiel de l'archevêché de Narbonne du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  RomeRome  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthurcano
Chanoine
Chanoine


Nombre de messages : 2080
Age : 558
Localisation RP : Narbonne
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   Sam 6 Oct 2012 - 13:39

Du bureau des inscriptions à la cellule St Valentin, ils marchaient tous deux dans les couloirs de l'archevêché, les premiers pas du guide vers l'apprentissage de la Foy... La cellule était devant eux, un tour de clef, une porte qui s'ouvre, sur le bureau quelques brins de lavande séchée, un broc d'eau et quelques salaisons pour se restaurer ...

Ma soeur, nous y voila !

Il la fit entrer la première et lui indiqua ensuite la petite table qui se trouvait là et sur laquelle trônait quelques livres bien épais...

Vous avez ici de quoi manger et boire, les latrines sont au bout du couloir à gauche et si vous avez besoin de quoique ce soit, faite le moi savoir, j'irais vous chercher ce que dont vous pourriez avoir besoin.
Enfin, en fonction du temps que vous mettrez à suivre votre enseignement, vous avez au besoin une couchette à voter disposition si vous voulez vous allonger, passer la nuit, réfléchir en faisant la sieste. Et si besoin d'aller vous ressourcer l'esprit, je ne saurai trop que vous conseiller une promenade dans les jardins de St Benoit, en cette saison les couleurs ocres et oranges sont des plus belles.

Enfin si vous avez une question et que je suis absent, n'hésitez pas à m'envoyer un pli.


Il adressa un sourire bienveillant à la fille du Senher de Cordas que bientôt il entendrait en confession... Tout de la famille, il apprendrait donc après avoir enseigner à Bulle, voila qu'il donnait cours à Joséphine sa soeur et que son père sous son regard de confesseur verrait sous peu...

Citation :
Accueil



Bonjour et bienvenue dans votre cellule.

Vous recevrez ici une formation succincte, composée de trois cours qui, je l'espère, vous permettront de comprendre ce qu'est le dogme aristotélicien.

Chaque professeur est susceptible de corriger vos cours, aussi, ne vous étonnez pas si vous croisez différentes têtes dans votre cellule. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous en faire part.

Vous pouvez accéder à la La petite Bibliothèque qui contient un recueil des textes sacrés.

Bonnes études !


I.1 Base de l'EA


Citation :
Notions préliminaires

Trois définitions utiles pour jouer aux Royaumes Renaissants :

  • IG = In Game. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans le jeu". Tout ce qui est IG est ce qui se passe dans le jeu "Royaumes Renaissants" lui-même, par opposition au RP, qui se passe sur son forum.
  • RP = Role Play. C'est une expression anglaise qui veut dire "jeu de rôle". Lorsque vous jouez aux Royaumes Renaissants, votre personnage devient votre alter-ego médiéval. En d'autres termes, vous vous inventez une autre vie, dans une autre époque (1459), avec un autre caractère et une autre mentalité. Vous pouvez très bien jouer un méchant en étant gentil, un religieux en étant athée, une femme en étant un homme... C'est la différence entre le RP et l'IRL. Dans les RRs, le RP se fait sur le forum.
  • IRL = In Real Life. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans la vie réelle". À vous de bien distinguer le RP et l'IRL, la vie virtuelle de votre personnage et votre vie réelle.

Un exemple pour mieux comprendre : vous pouvez fort bien ne pas aller à la messe dans votre vie IRL, mais cela nous est indifférent pour le jeu. Vous pouvez aller à la messe IG, c’est-à-dire que vous cliquez sur le bouton «Aller à la messe» une fois que vous êtes dans le menu «Église», mais cela ne signifie pas pour autant que vous aurez été à la messe RP, sur le forum officiel des Royaumes Renaissants.


Citation :
À propos de la religion Aristotélicienne dans les RRs :

Brève présentation


Résumé du Dogme :

La religion Aristotélicienne est une religion monothéiste avec deux personnages importants : Aristote et Christos.
Il y a également de nombreux Saints Aristotéliciens.

Le livre directeur de l'aristotélisme est le Livre des Vertus (il présente en outre la genèse du monde).
Son personnage principal est Oane qui donna son nom à la première cité : Oanylone.

Aristote est le premier prophète que Dieu a envoyé à l'humanité pour la ramener vers la foi par la raison. Il prédit la naissance de Christos. Christos est le fondateur de l'Église, c'est aussi un prophète. Il est mort sur
la croix pour Dieu (c'est un humain comme vous et moi, né de parents
humains).

Dieu aime les humains et leur laisse le libre arbitre.

Au départ, tous les animaux avaient la parole et étaient capables de penser, mais les humains furent choisis pour être l'espèce préférée de Dieu car ils avaient compris quel sens Dieu a donné à la vie : l'amour.

La Créature Sans Nom a été réprouvée par Dieu. Elle est l'incarnation de la tentation. Elle n'a pas de pouvoir sur nous, sauf si nous l'écoutons, elle ne fait que nous dire ce que nous voulons entendre, afin de nous détourner
de Dieu.

Sept démons règnent sur les Enfers (la Lune) et punissent les pécheurs. Ils étaient des humains pervertis et ont été corrompus par la Créature Sans Nom. Chacun représente un péché et à chacun s'oppose un Archange dédié à une vertu.




Citation :
10 choses à savoir sur la religion Aristotélicienne, par le Père Bender.B.Rodriguez.

1) L'Aristotélisme est une religion monothéiste, il y a un Dieu unique, appelé "Dieu" ou "Le Très Haut" qui a créé l'univers.

2) Il y a 2 prophètes:

- Aristote, le premier prophète, philosophe et théologien, qui eut la première révélation divine. Il fit naitre l'idée d'un dieu unique et a émit des conclusions remarquable sur l'amitié. Il est celui qui a révélé la parole divine, malgré toutes ses qualités, Aristote n’était qu’un homme, pas un dieu. C’est une erreur souvent faite.

- Christos, le second prophète aussi dénommé le messie est juste un homme et non Dieu ou le fils de Dieu. Il est mort sur la croix pour le salut de l'humanité. Il vint compléter le message transmit par Aristote et nous montra le chemin qu’il fallait suivre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout ou il allait, des miracles eurent lieu. Il est aussi connu pour avoir fondé l'Eglise Aristotélicienne avec l'aide de ses apôtres.

3) Il y a un Livre Saint : Le Livres des Vertus qui est un recueil de textes sacrées contenant deux volumes : le Livre I - Le Mythe Aristotélicien et le Livre II : le Duo Prophétique. Le livre des vertus contient notamment toute l'histoire de la création, ainsi que les vies d'Aristote et de Christos.

4) Lorsque l'on meurt, Dieu juge nos actes, nos pensées et nos paroles.
Si nous avons vécu selon les vertus cardinales, direction le Paradis qui se trouve dans le Soleil. Si nous avons trop péché, c'est l'enfer qui est dans la Lune. Mais le Très Haut est magnanime et nous pouvons, si nous considérons que notre destinée ne s'est pas accomplie, lui demander une seconde chance, dans ce cas il peut nous ressusciter.

5) L'Homme est bon par nature, le Très Haut lui a donné la faculté d'aimer, ce qui constitue le sens de la vie, mais lui a aussi accordé le libre-arbitre d'user de ce don ou pas. Et comme Dieu est un rien taquin, il a créé la "Bête sans Nom", une entité tentatrice qui pousse les hommes vers le péché... A chacun de lui résister ou pas.

6) La "Bête Sans Nom" est une sorte de créature infernale mais elle n'est pas sur l'enfer lunaire, elle évolue sur Terre. On ne lui connait aucune image. Sa conception du sens de la vie est que le fort dominera le faible. En revanche, il existe 7 archanges (un pour chaque vertu cardinale), et 7 Princes-Démons (un par péché capitaux).

7) L'aristotélisme fonctionne avec de nombreuses cérémonies : le baptême, le mariage, la confession, la bénédiction, les funérailles. Il existe de nombreux Saints et de nombreux bienheureux au sein de notre religion, tous ont un nom et un domaine de prédilection. Tout cela est expliqué dans notre dogme par le livre des hagiographies.

8 ) Il y a une prière
standard qui symbolise notre Foi et notre dévouement aux prophètes, aux Saints et à la Sainte Eglise Aristotélicienne : le Credo. Le symbole des fidèles est une médaille, la médaille aristotélicienne composée d'une croix dans laquelle est inscrit Aristote, il faut être baptisé pour devenir fidèle.

9) Le Livre des Vertus prophétise l'apocalypse mais il n'est pas certain qu'il arrive un jour. En fait, tout dépend du comportement des hommes. S'ils font trop de bêtises et pèchent sans compter, Dieu en aura marre et déclenchera l'apocalypse, mais uniquement dans ce cas.

10) Il y a deux principales religions "hérétiques": le Spinozisme et les disciples d'Averroès. Elles sont pourvues de dogmes originaux. Elles sont tolérées par le Roi, mais ne sont pas admises par l'Eglise, qui les considèrent comme dangereuses et préférerait les voir disparaitre.




Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

Citation :
L'Église Aristotélicienne est une communauté de personnes ayant en commun leur foi en le Très-Haut, elle regroupe tous les Hommes qui souhaitent vivre selon préceptes de Christos et la doctrine d’Aristote. C’est une maison pour tous les enfants de Dieu. Elle est un guide, un refuge pour les âmes tourmentées et pour ceux qui souhaitent emprunter la voix vertueuse qui mène au salut de l’âme. Son siège est à Rome. Le Pape et la Curie veillent au bon essor de l’Église et au salut de toutes les âmes.
Les deux prophètes, Aristote et Christos, ont apporté un enseignement différent, pas dans le fond, mais sur la forme. L’un ne va pas sans l’autre. Aristote présenta le message divin, Christos montra le chemin à suivre.
- Aristote, par une révélation, reçu le message de Dieu lui-même et partagea ses Vérités sur la divinité unique et la vertu. Mais comme peu d’Hommes avaient la sagesse de comprendre, Dieu envoya un second prophète :
- Christos naquit en l’an un pour nous transmettre la suite de La Révélation. Il est le créateur de l’Église et a enseigné par ses messages et son exemple, le chemin de la vie vertueuse qui nous permettra d’accéder à la lumière divine : le Paradis.
Ceux qui occupent une charge dans le clergé séculier sont des clercs. Ils œuvrent pour l'Église. Dans chaque paroisse se trouve un curé. Pour le seconder il y peut y avoir un diacre, celui-ci est appelé vicaire paroissial quand la charge est tenue par un prêtre (un fidèle qui a reçu le sacrement de l'ordination). Plusieurs paroisses forment un (archi-)diocèse qui est dirigé par un (arch-)evêque. Pour le seconder, il y a l’archidiacre ou le vicaire diocésain. Il a la charge d’aider son évêque (ou archevêque) de façon représentative pour la gestion du diocèse.

Il regarda son élève, et lui dit en souriant

Afin de voir si cette présentation des bases de l'Eglise Aristotéliciennes est assimilée, voici quelques questions concernant les textes ci-dessus :

1 - Qui sont Aristote et Christos ?
2 - Où se situe le Paradis ? L'Enfer ?
3 - Qu'est-ce que le Livre des Vertus ?
4 - Quel est le sens de la vie ?

Merci de bien vouloir rédiger vos réponses !

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine de Cordas



Nombre de messages : 7
Localisation RP : Narbonne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   Dim 7 Oct 2012 - 4:33

La jeune de Cordas suivi l'ami de son père, le frère de foi ainsi que le séduisant Vicomte... comme quoi on peut être bien des choses tout à la fois vers sa cellule. Elle passa la première la porte qu'Arthur tenait ouverte à cet effet et fit un tour circulaire de la pièce. Ca sentait un peu le renfermé quand même... mais bon ! Ca sentait comme dans les églises, c'était aussi rassurant finalement. Elle sourit à voir les livres. Leurs épaisseurs ne lui faisait pas peur, elle adorait ses ouvrages, admirait leurs auteurs. Elle hocha la tête aux propos d'Arthur avant d'aller s'installer à son pupitre.

Oui, merci Arthur, ce sera parfait ! J'en suis certaine. A tout à l'heure.

N'avait-il pas fermé la porte que déjà elle dévorait les premières pages du bouquin sur le dessus. Bien qu'elle n'avait pas l'intention d'épouser la foi comme sa soeur Bulle, elle adorait apprendre. Les connaissances étaient pour elle l'alcool à un ivrogne. Depuis toute jeune, elle avait lu livre par dessus livre dans la bibliothèque de son père. Et certains qu'elle avait sous les yeux avait déjà été feuilleté. Il lui fut donc facile pour certaine des questions à répondre.

Elle tenta de les compléter du mieux qu'elle pu et dans ses mots pour Arthur qui repasserait sans aucun doute vérifier son travail.


Citation :
1 - Qui sont Aristote et Christos ?

Tout deux sont des prophètes du Très-Haut.
Aristote : Prophète qui à été choisit par Dieu, il a eu la révélation divine. Il fait naitre l'idée de l'église
Christos : est celui qui montre le chemin qu'Aristote a tracés face aux croyances. C'est également celui qui s'est sacrifié pour le salut de tous. C'est celui qui fait naitre l'Église tel que nous la connaissons aujourd'hui avec l'aide des apôtres.

2 - Où se situe le Paradis ? L'Enfer ?

La paradis se trouve dans le soleil ( lumière ) et l'enfer dans la lune ( noirceur ).

3 - Qu'est-ce que le Livre des Vertus ?

Il est le livre en référence à notre foi. Lors d'un doute ou peu importe, nous pouvons le consulter. Il est le livre qui nous aidera à faire des choix éclairer ainsi que celui qui nous réconfortera. C'est l'histoire de notre foi, et celui qui nous apprend les règles de notre religion. C'est le livre à avoir sur notre table de nuit ! Notre guide autant dans la noirceur que dans la lumière.

4 - Quel est le sens de la vie ?

L'amour, tout simplement ! Enfin, simplement est un grand mot dans le contexte ici puisque très complexe comme sens et compréhension. C'est le cadeau de notre Dieu face à nous les humains qui sont capable d'aimer tout ce qui nous entourent, que ce soit plante ou homme. L'amour est force non visible mais non faible pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurcano
Chanoine
Chanoine


Nombre de messages : 2080
Age : 558
Localisation RP : Narbonne
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   Dim 7 Oct 2012 - 19:44

Le frère Arthur prit le vélin que lui remettait Joséphine, élève appliquée à première lecture, puis en approfondissant il se demandait si la réponse à la question 3 ne pouvait être plus approfondi car livre de chevet surement pour les plus pieux mais qu'en est il de ce livre.

Ma soeur...

Sourire...

Ma soeur,
tout est dans vos mots plutôt bien explicités, cependant en dehors d'être un livre à avoir sur soi pourriez vous m'en dire plus ? Que présente t il ? Est-il composé de plusieurs volumes si oui lesquels ? Ce livre prévoit il quelque chose pour chacun d'entre nous ?


Arthur aimait la précision et puis de poser des questions faisait aussi rester ses élèves plus longuement en ces lieux, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'en aussi charmante compagnie le temps pouvait défiler paisiblement.
Et puis surtout de se demander si la soeur serait aussi douée que ne le fut Bulle...

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine de Cordas



Nombre de messages : 7
Localisation RP : Narbonne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   Lun 8 Oct 2012 - 5:19

Vit rapidement où Arthur voulait en venir avec son ajout d’explication. Elle avait sorte omis quelque détails qui pour elle était sans importance mais qui tout compte fait…

Hum.. bien 2 livres avec plusieurs chapitres. Le premier nous explique est celui du mythe de la religion que nous connaissons. Cela part sous différent recueil de chapitre de la création de la vie à son extinction. Quant au second il relate la vie d’Artistote et de Christos.

La brunette réfléchit ensuite à la suite de sa question, et répondit dans ses propres mots plus que par rapport à ce qu’elle aurait pu trouver dans le texte du livre.

Bien oui, je crois que ce livre prévoit quelque chose pour nous tous. L’enseignement d’abord puisque d’après ses écrits, il guidera notre vie, accentuera nos valeurs. Ensuite il nous offre également la foi. Bien que je crois que cette dernière ne s’acquière pas par les mots mais par les gestes qui eux sont souvent guider par les mots. Enfin…

Elle lui souria doucement, espérant s’être prononcée plus amplement sur ses questions

Autre question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurcano
Chanoine
Chanoine


Nombre de messages : 2080
Age : 558
Localisation RP : Narbonne
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   Dim 14 Oct 2012 - 23:26

A son sourire, il répondit ...
Hum c'est bien parce que vous le valez bien que nous allons passer au cours suivant car certes le livre des vertus nous permet d'apprendre les bases de notre religion mais il prophétise aussi la fin de notre monde à savoir l'apocalypse. Voyez en ces lignes c'est écrit :
Citation :
9) Le Livre des Vertus prophétise l'apocalypse mais il n'est pas certain qu'il arrive un jour. En fait, tout dépend du comportement des hommes. S'ils font trop de bêtises et pèchent sans compter, Dieu en aura marre et déclenchera l'apocalypse, mais uniquement dans ce cas.

D'un sourire satisfait, il refit passer sa main dans ses cheveux et lui fit un clin d'oeil appuyé.
Et bien ma soeur Continuons donc cette découverte voulez vous ?
Citation :
PREMIER COURS


Citation :
La Hiérarchie et le découpage administratif

Voici une synthèse, basée sur des extraits du droit canon de notre Eglise, qui présente la hiérarchie.

Lisez la attentivement ce texte, préambule du livre 2 du Canon, consacré au clergé séculier.


Canon, livre 2.1 a écrit:
La Sainte Église de Dieu fut instituée par l'accord commun des héritiers d'Aristote et des disciples de Christos. Ces sages, conscients de la faiblesse humaine, voulurent que les enseignements des élus de Dieu soient transmis par des hommes qui garderaient intact le dépôt de la sagesse et de la révélation.

Dans ce but, l'Eglise, afin d'accomplir au mieux sa mission divine, a décidé d'instituer des règles claires et précises, permettant ainsi l'efficace développement de son activité salvatrice. Ainsi une entorse à cette charte pourrait mettre en péril l'Eglise même, dans son fonctionnement et dans sa sainteté. C'est pourquoi nous maudissons ceux qui, dans leur fol orgueil, auraient l'audace d'y contrevenir et de mépriser les lois divines de la Sainte Eglise Aristotélicienne.

Pour protéger nos valeurs, Titus et les premiers évêques ont défini qu’il y aurait un clergé faisant partie de la vie de la cité et attaché autant au temporel qu’au spirituel et il décida que ce serait le clergé « In sécula seculorum ».
Il portera le nom de clergé séculier et sera dirigé par les prélats de l’Eglise.
Au départ il n’y avait que le Saint-Père, ses conseillers à Rome et les évêques pour diriger des régions épiscopales en Occident et en Orient. Au fil du temps et de l’évolution de l’Église dans les royaumes, les conseillers pontificaux devinrent les ministres de Rome et pour se différencier revêtirent le pourpre en l’honneur du sang versé par les fondateurs de l’Église.
Les évêques gardèrent la couleur verte pour représenter la couleur de l’émeraude, l’émeraude étant le signe de ralliement des premiers prêtres aristotélicien.
Le noir fut choisi pour le bas clergé, car cette teinte ou contre-couleur qui se veut funèbre, est vue comme l'initiation à la spiritualité par la mort symbolique.

Pour mieux comprendre le découpage administratif, voici l'introduction à la présentation du clergé diocésain.

Canon, livre 2.3 a écrit:
Diocèse (Du grec "diokésis")
Le diocèse c'est « la portion du peuple de la Création confiée à un évêque pour qu'il en soit le guide religieux avec la coopération de ses clercs.».

Par définition un diocèse regroupe un certain nombre de paroisses.

Province ecclésiastique : groupe de diocèses dépendant d'un même archevêché métropolitain.

Province religieuse: Aussi appelée primatie, c'est l'ensemble des diocèses d’une zone géodogmatique placées sous l'autorité d'un Primat. En général les provinces religieuses suivent des frontières administratives.

En 1455 on trouve les provinces suivantes :
    Province religieuse du royaume de France.
    Province religieuse du SRING Angleterre non comprise
    Province religieuse d’Angleterre.
    Province religieuse du Grand Duché de Bretagne.
    Province religieuse de la Couronne d'Aragon.



Maintenant, à l'aide de ces cartes appartenant à la petite bibliothèque de l'Archidiocèse, dites-moi dans quels paroisse, diocèse, province ecclésiastique et primatie vous êtes.

Vous êtes prié de répondre à cette question en faisant des phrases construites et simples.

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pastorale] Soeur Joséphine de Cordas, débutée le 6 10 1460
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joséphine de Beauharnais
» Hubert Pineault et Joséphine Dubé
» Rioux, Soeur Joséphine
» Bourville
» Josephine Baker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Administrative de la province Narbonnaise :: Pastorales inachevées-
Sauter vers: