Site officiel de l'archevêché de Narbonne du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  RomeRome  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [pastorale] de Marmont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: [pastorale] de Marmont   Jeu 6 Sep 2012 - 16:44

Le frère Orcus emmena Marmont à sa cellule.
Il passa devant pour ouvrir la porte, et laissa le sieur entrer, et prendre connaissance du lieu qui sera pour les prochains jours son bureau d'étude.


Je vous laisse prendre place, vous avez ici une chaise, une table, quelques feuilles, une plume et de l'encre, n'hésitez pas à me demander si il vous manque quelque chose...

Sous son bras, quelques feuilles, les cours...
Humidifiant son doigt, il chercha le premier, et le déposa sur la table.


Nous allons pouvoir commencer, n'hésitez pas si vous avez des questions..


Citation :
Accueil



Bonjour et bienvenue dans votre cellule.

Vous recevrez ici une formation succincte, composée de trois cours qui, je l'espère, vous permettront de comprendre ce qu'est le dogme aristotélicien.

Chaque professeur est susceptible de corriger vos cours, aussi, ne vous étonnez pas si vous croisez différentes têtes dans votre cellule. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous en faire part.

Vous pouvez accéder à la La petite Bibliothèque qui contient un recueil des textes sacrés.

Bonnes études !


I.1 Base de l'EA


Citation :
Notions préliminaires

Trois définitions utiles pour jouer aux Royaumes Renaissants :

  • IG = In Game. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans le jeu". Tout ce qui est IG est ce qui se passe dans le jeu "Royaumes Renaissants" lui-même, par opposition au RP, qui se passe sur son forum.
  • RP = Role Play. C'est une expression anglaise qui veut dire "jeu de rôle". Lorsque vous jouez aux Royaumes Renaissants, votre personnage devient votre alter-ego médiéval. En d'autres termes, vous vous inventez une autre vie, dans une autre époque (1459), avec un autre caractère et une autre mentalité. Vous pouvez très bien jouer un méchant en étant gentil, un religieux en étant athée, une femme en étant un homme... C'est la différence entre le RP et l'IRL. Dans les RRs, le RP se fait sur le forum.
  • IRL = In Real Life. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans la vie réelle". À vous de bien distinguer le RP et l'IRL, la vie virtuelle de votre personnage et votre vie réelle.

Un exemple pour mieux comprendre : vous pouvez fort bien ne pas aller à la messe dans votre vie IRL, mais cela nous est indifférent pour le jeu. Vous pouvez aller à la messe IG, c’est-à-dire que vous cliquez sur le bouton «Aller à la messe» une fois que vous êtes dans le menu «Église», mais cela ne signifie pas pour autant que vous aurez été à la messe RP, sur le forum officiel des Royaumes Renaissants.


Citation :
À propos de la religion Aristotélicienne dans les RRs :

Brève présentation


Résumé du Dogme :

La religion Aristotélicienne est une religion monothéiste avec deux personnages importants : Aristote et Christos.
Il y a également de nombreux Saints Aristotéliciens.

Le livre directeur de l'aristotélisme est le Livre des Vertus (il présente en outre la genèse du monde).
Son personnage principal est Oane qui donna son nom à la première cité : Oanylone.

Aristote est le premier prophète que Dieu a envoyé à l'humanité pour la ramener vers la foi par la raison. Il prédit la naissance de Christos. Christos est le fondateur de l'Église, c'est aussi un prophète. Il est mort sur
la croix pour Dieu (c'est un humain comme vous et moi, né de parents
humains).

Dieu aime les humains et leur laisse le libre arbitre.

Au départ, tous les animaux avaient la parole et étaient capables de penser, mais les humains furent choisis pour être l'espèce préférée de Dieu car ils avaient compris quel sens Dieu a donné à la vie : l'amour.

La Créature Sans Nom a été réprouvée par Dieu. Elle est l'incarnation de la tentation. Elle n'a pas de pouvoir sur nous, sauf si nous l'écoutons, elle ne fait que nous dire ce que nous voulons entendre, afin de nous détourner
de Dieu.

Sept démons règnent sur les Enfers (la Lune) et punissent les pécheurs. Ils étaient des humains pervertis et ont été corrompus par la Créature Sans Nom. Chacun représente un péché et à chacun s'oppose un Archange dédié à une vertu.




Citation :
10 choses à savoir sur la religion Aristotélicienne, par le Père Bender.B.Rodriguez.

1) L'Aristotélisme est une religion monothéiste, il y a un Dieu unique, appelé "Dieu" ou "Le Très Haut" qui a créé l'univers.

2) Il y a 2 prophètes:

- Aristote, le premier prophète, philosophe et théologien, qui eut la première révélation divine. Il fit naitre l'idée d'un dieu unique et a émit des conclusions remarquable sur l'amitié. Il est celui qui a révélé la parole divine, malgré toutes ses qualités, Aristote n’était qu’un homme, pas un dieu. C’est une erreur souvent faite.

- Christos, le second prophète aussi dénommé le messie est juste un homme et non Dieu ou le fils de Dieu. Il est mort sur la croix pour le salut de l'humanité. Il vint compléter le message transmit par Aristote et nous montra le chemin qu’il fallait suivre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout ou il allait, des miracles eurent lieu. Il est aussi connu pour avoir fondé l'Eglise Aristotélicienne avec l'aide de ses apôtres.

3) Il y a un Livre Saint : Le Livres des Vertus qui est un recueil de textes sacrées contenant deux volumes : le Livre I - Le Mythe Aristotélicien et le Livre II : le Duo Prophétique. Le livre des vertus contient notamment toute l'histoire de la création, ainsi que les vies d'Aristote et de Christos.

4) Lorsque l'on meurt, Dieu juge nos actes, nos pensées et nos paroles.
Si nous avons vécu selon les vertus cardinales, direction le Paradis qui se trouve dans le Soleil. Si nous avons trop péché, c'est l'enfer qui est dans la Lune. Mais le Très Haut est magnanime et nous pouvons, si nous considérons que notre destinée ne s'est pas accomplie, lui demander une seconde chance, dans ce cas il peut nous ressusciter.

5) L'Homme est bon par nature, le Très Haut lui a donné la faculté d'aimer, ce qui constitue le sens de la vie, mais lui a aussi accordé le libre-arbitre d'user de ce don ou pas. Et comme Dieu est un rien taquin, il a créé la "Bête sans Nom", une entité tentatrice qui pousse les hommes vers le péché... A chacun de lui résister ou pas.

6) La "Bête Sans Nom" est une sorte de créature infernale mais elle n'est pas sur l'enfer lunaire, elle évolue sur Terre. On ne lui connait aucune image. Sa conception du sens de la vie est que le fort dominera le faible. En revanche, il existe 7 archanges (un pour chaque vertu cardinale), et 7 Princes-Démons (un par péché capitaux).

7) L'aristotélisme fonctionne avec de nombreuses cérémonies : le baptême, le mariage, la confession, la bénédiction, les funérailles. Il existe de nombreux Saints et de nombreux bienheureux au sein de notre religion, tous ont un nom et un domaine de prédilection. Tout cela est expliqué dans notre dogme par le livre des hagiographies.

8 ) Il y a une prière
standard qui symbolise notre Foi et notre dévouement aux prophètes, aux Saints et à la Sainte Eglise Aristotélicienne : le Credo. Le symbole des fidèles est une médaille, la médaille aristotélicienne composée d'une croix dans laquelle est inscrit Aristote, il faut être baptisé pour devenir fidèle.

9) Le Livre des Vertus prophétise l'apocalypse mais il n'est pas certain qu'il arrive un jour. En fait, tout dépend du comportement des hommes. S'ils font trop de bêtises et pèchent sans compter, Dieu en aura marre et déclenchera l'apocalypse, mais uniquement dans ce cas.

10) Il y a deux principales religions "hérétiques": le Spinozisme et les disciples d'Averroès. Elles sont pourvues de dogmes originaux. Elles sont tolérées par le Roi, mais ne sont pas admises par l'Eglise, qui les considèrent comme dangereuses et préférerait les voir disparaitre.




Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

Citation :
L'Église Aristotélicienne est une communauté de personnes ayant en commun leur foi en le Très-Haut, elle regroupe tous les Hommes qui souhaitent vivre selon préceptes de Christos et la doctrine d’Aristote. C’est une maison pour tous les enfants de Dieu. Elle est un guide, un refuge pour les âmes tourmentées et pour ceux qui souhaitent emprunter la voix vertueuse qui mène au salut de l’âme. Son siège est à Rome. Le Pape et la Curie veillent au bon essor de l’Église et au salut de toutes les âmes.
Les deux prophètes, Aristote et Christos, ont apporté un enseignement différent, pas dans le fond, mais sur la forme. L’un ne va pas sans l’autre. Aristote présenta le message divin, Christos montra le chemin à suivre.
- Aristote, par une révélation, reçu le message de Dieu lui-même et partagea ses Vérités sur la divinité unique et la vertu. Mais comme peu d’Hommes avaient la sagesse de comprendre, Dieu envoya un second prophète :
- Christos naquit en l’an un pour nous transmettre la suite de La Révélation. Il est le créateur de l’Église et a enseigné par ses messages et son exemple, le chemin de la vie vertueuse qui nous permettra d’accéder à la lumière divine : le Paradis.
Ceux qui occupent une charge dans le clergé séculier sont des clercs. Ils œuvrent pour l'Église. Dans chaque paroisse se trouve un curé. Pour le seconder il y peut y avoir un diacre, celui-ci est appelé vicaire paroissial quand la charge est tenue par un prêtre (un fidèle qui a reçu le sacrement de l'ordination). Plusieurs paroisses forment un (archi-)diocèse qui est dirigé par un (arch-)evêque. Pour le seconder, il y a l’archidiacre ou le vicaire diocésain. Il a la charge d’aider son évêque (ou archevêque) de façon représentative pour la gestion du diocèse.

Il regarda son élève, et lui dit en souriant

Afin de voir si cette présentation des bases de l'Eglise Aristotéliciennes est assimilée, voici quelques questions concernant les textes ci-dessus :

1 - Qui sont Aristote et Christos ?
2 - Où se situe le Paradis ? L'Enfer ?
3 - Qu'est-ce que le Livre des Vertus ?
4 - Quel est le sens de la vie ?

Merci de bien vouloir rédiger vos réponses !
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Sam 15 Sep 2012 - 22:23

Etes vous la mon frère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmont



Nombre de messages : 7
Localisation RP : Muret
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Lun 17 Sep 2012 - 13:23

Je suis là je suis là... mais j'ai du mal avec les lettres... je m'applique... bon Dieu c'que vous écrivez mal...

Aloooooooors...

Aristote et Christos.... euh.. ce serait pas des prophètes par hasard? J'dis ça parcequ'on en cause tout le temps... pis qu'ça revient souvent dans les discussions a mesure qu'on s'approche d'une eglise... Bon j'suis pas sur, mais j'vais dire ça, ouais.. Prophètes.

Le Paradis, j'serais tenté de dire que c'est sur terre, mais ça parait un peu simple. Un endroit pas commode à atteindre j'imagine. Le soleil.
Par contre c'est pas tres logique pour l'enfer, ça doit pas être bien dur d'y aller. Mais ça je sais que c'est sur la Lune, ce qui a l'air quand même vachement loin. Enfin bon, faut pas trop chercher a comprendre pas vrai?

LeLivre des vertus, ben c'est un peu comme le manuel de savoir vivre des nobles non ? Un truc pour aller au paradis et pas en enfer si on apprend bien sa leçon... Genre comme la loi pour pas aller en prison quoi.

Le sens de la vie... fastoche ça... C'est en avant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Lun 17 Sep 2012 - 16:54

Orcus se frotta le menton

MMMMM alors,

Effectivement, Aristote et Christos sont bien deux prophètes. J'ajouterai qu'ils sont les deux SEULS prophètes.. Pas un de plus, pas un de moins..
Le paradis est bel et bien sur le soleil, tout comme l'enfer est sur la Lune. Effectivement, ca peut paraitre loin, mais ne vous en faites pas, on y accède tout de même assez facilement.
Pour le livre des vertus, c'est schématique, mais l'esprit est la.. On retrouve certe des "leçons" pour vivre vertueusements, mais aussi la vie des prophètes, entre autre. Je ne saurai trop vous conseiller de le lire.
En se qui concerne le sens de la vie, faut il croire que ca ne soit pas si fastoche que cela, comme vous dites, car ca n'est pas "en avant".
Relisez la breve présentation du dogme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmont



Nombre de messages : 7
Localisation RP : Muret
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mar 18 Sep 2012 - 14:55

- Ben vous voyez bien qu'j'ai raison!

Y a marqué que le sens de la vie c'est l'amour.
Et l'amour c'est en avant la musique hein!

Pour accompagner son dire, Marmont mima un grand coup de rein en avant, acte d'amour s'il en fut.

- Alors j'ai bon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mar 18 Sep 2012 - 15:41

Orcus se gratta la tête...
Moui, moui, je suis pas sûr que l'on puisse l'enseigner ainsi, mais la réponse est correcte. Passons à la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mar 18 Sep 2012 - 15:42

Citation :
PREMIER COURS


Citation :
La Hiérarchie et le découpage administratif

Voici une synthèse, basée sur des extraits du droit canon de notre Eglise, qui présente la hiérarchie.

Lisez la attentivement ce texte, préambule du livre 2 du Canon, consacré au clergé séculier.


Canon, livre 2.1 a écrit:
La Sainte Église de Dieu fut instituée par l'accord commun des héritiers d'Aristote et des disciples de Christos. Ces sages, conscients de la faiblesse humaine, voulurent que les enseignements des élus de Dieu soient transmis par des hommes qui garderaient intact le dépôt de la sagesse et de la révélation.

Dans ce but, l'Eglise, afin d'accomplir au mieux sa mission divine, a décidé d'instituer des règles claires et précises, permettant ainsi l'efficace développement de son activité salvatrice. Ainsi une entorse à cette charte pourrait mettre en péril l'Eglise même, dans son fonctionnement et dans sa sainteté. C'est pourquoi nous maudissons ceux qui, dans leur fol orgueil, auraient l'audace d'y contrevenir et de mépriser les lois divines de la Sainte Eglise Aristotélicienne.

Pour protéger nos valeurs, Titus et les premiers évêques ont défini qu’il y aurait un clergé faisant partie de la vie de la cité et attaché autant au temporel qu’au spirituel et il décida que ce serait le clergé « In sécula seculorum ».
Il portera le nom de clergé séculier et sera dirigé par les prélats de l’Eglise.
Au départ il n’y avait que le Saint-Père, ses conseillers à Rome et les évêques pour diriger des régions épiscopales en Occident et en Orient. Au fil du temps et de l’évolution de l’Église dans les royaumes, les conseillers pontificaux devinrent les ministres de Rome et pour se différencier revêtirent le pourpre en l’honneur du sang versé par les fondateurs de l’Église.
Les évêques gardèrent la couleur verte pour représenter la couleur de l’émeraude, l’émeraude étant le signe de ralliement des premiers prêtres aristotélicien.
Le noir fut choisi pour le bas clergé, car cette teinte ou contre-couleur qui se veut funèbre, est vue comme l'initiation à la spiritualité par la mort symbolique.

Pour mieux comprendre le découpage administratif, voici l'introduction à la présentation du clergé diocésain.

Canon, livre 2.3 a écrit:
Diocèse (Du grec "diokésis")
Le diocèse c'est « la portion du peuple de la Création confiée à un évêque pour qu'il en soit le guide religieux avec la coopération de ses clercs.».

Par définition un diocèse regroupe un certain nombre de paroisses.

Province ecclésiastique : groupe de diocèses dépendant d'un même archevêché métropolitain.

Province religieuse: Aussi appelée primatie, c'est l'ensemble des diocèses d’une zone géodogmatique placées sous l'autorité d'un Primat. En général les provinces religieuses suivent des frontières administratives.

En 1455 on trouve les provinces suivantes :
    Province religieuse du royaume de France.
    Province religieuse du SRING Angleterre non comprise
    Province religieuse d’Angleterre.
    Province religieuse du Grand Duché de Bretagne.
    Province religieuse de la Couronne d'Aragon.



Maintenant, à l'aide de ces cartes appartenant à la petite bibliothèque de l'Archidiocèse, dites-moi dans quels paroisse, diocèse, province ecclésiastique et primatie vous êtes.

Vous êtes prié de répondre à cette question en faisant des phrases construites et simples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmont



Nombre de messages : 7
Localisation RP : Muret
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mer 19 Sep 2012 - 9:04

Marmont se pencha sur les dites cartes et posa son doigt dessus, dessinant quelques arabesques.

- Pfiouuuu datent pas d'hier vos machins, hein? A quelques lieues près j'étais en terre païenne... Ya donc pas d'église en Gascogne?

Bon je suis à Muret, archidiocèse de Toulouse Province de Toulouse ou de Narbonne et primatie de france.

Va falloir envoyer des géomètres mon père.. avec des ptits drapeaux pour aristotéliser tout ce bazar en jaune....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mer 19 Sep 2012 - 15:52

Orcus se pencha sur la carte.
Il fit geste à Marmont de pousser ses doigts pour pouvoir y voir quelque chose puis répondit


C'est correct, et nous sommes dans la province de Narbonne.
Et on continue encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mer 19 Sep 2012 - 15:54

Citation :
SECOND COURS - LES NOTIONS FONDAMENTALES



L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens.
Aristotélisme est la seule religion officielle du monde civilisé (Royaume de France, Grand Duché de Bretagne, SERG, Espagne, Angleterre...). La Sainte
Église s'est dotée d'un registre qui recense tous les fidèles.
Les diacres (diaconesses), curés, évêques, archevêques et cardinaux sont
les représentants de l'Église. Ils doivent conduire les hommes vers Dieu.

Seul le baptême permet de faire partie de cette grande famille, mais ce sacrement purificateur n’est que le premier d’une longue série : la confession, la mariage, l’ordination ou encore les funérailles.

Le Credo ou La Profession de Foi est le chant qui nous unit dans notre foi.


Citation :
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN


IMPORTANCE DE CE TEXTE

Le Credo est le texte fédérateur de notre Église, il est là pour faire grandir notre foi en notre cœur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristotéliciens.Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tout les aristotéliciens doivent le connaitre.

Cette prière est connue sous le nom de Credo (je crois, son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été écrite par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'aristotélicien. Elle est la prière de notre Union et fondamentale de notre Église et permet d’impliquer les fidèles dans les messes.

Citation :
Ainsi les fidèles, en récitant cette prière affirmeront leur croyance en : Le Très Haut Tout Puissant qui nous aime et qui dans sa toute puissance nous permet de vivre en son royaume, Aristote dont nous devons lire les saints écrits, les étudier, les comprendre car c’est en gagnant sa sagesse que nous atteindrons peut être la perfection à laquelle nous aspirons tous. Christos qui après avoir atteint la perfection et a rejoint le Très Haut et Aristote au soleil, au paradis. En effet le paradis se trouve dans le soleil et l’enfer correspondra à la lune :

« Alors, le Très Haut créa deux astres au-dessus du monde. L’un, rayonnant de lumière, fut appelé “soleil”. L’autre, luisant froidement, fût nommé “lune”. Dieu expliqua à Oane: “Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serais aussi sévère que les parents envers leurs enfants. Car, lorsque chacun de vous mourra, Je le jugerai, en fonction de la vie qu’il a menée. Le soleil inondera chaque jour le monde de sa lumière, par preuve d’amour pour Ma création. Ceux, parmi les tiens, que j’y enverrai, vivront une éternité de bonheur. Mais entre chaque jour, la lune prendra la relève. Et eux qui, parmi les tiens, y seront jetés n’y connaitront plus que la tourmente.” » (Création - Partie VIII: La décision)


Citation :
LE DOGME ARISTOTÉLICIEN

Art 1: L’Eglise Aristotélicienne est l’institution spirituelle et universelle qui vise a aider tous les enfants du Très Haut à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire.

Art 2: L'Église Aristotélicienne est seule détentrice de la vérité divine et toute personne n’étant pas croyante "aristotélicien" est hétérodoxe et se voue donc d’elle-même à la damnation éternelle.

Art 3: Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui contredisent le dogme Aristotélicien et induisent en erreur les enfants du Très Haut.

Art 4: Les hétérodoxies sont de quatre types: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Art 5: Une hétérodoxie ne pourra être tolérée que selon le bon vouloir de la Curie, dans le cadre d'un concordat qui fixera les libertés accordées par cette tolérance.

Art 6: L'Église Aristotélicienne prend son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine.

Art 7: L'Église Aristotélicienne fut fondée par le messie Christos, le second et dernier prophète, qui a complété la première révélation Aristotélicienne.

Art 8: Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos et leur révélations cumulées donnent le message divin, parfait et immuable.

Art 9: Bien que surpassant les autres enfants de Dieu en gloire et en vertu, Aristote et Christos ne sont pas de nature divine mais humaine.

Art 10: L’intégralité du dogme Aristotélicien est regroupé dans le Livre des Vertus.

Art 11: Les textes que contient le Livre des Vertus sont sacrés et la vérité du moindre de ses éléments ne peut être remis en cause, sous peine d’être hétérodoxe.

Art 12: Les Saints étant les défunts Aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les Aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Art 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Art 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.

Art 15: Tous les humains étant enfants du Très Haut Tout Puissant, aucune
ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.

Citation :
La Pénitence, est le statut dans lequel se place volontairement le pêcheur s'étant confessé pour s'assurer le pardon divin. Différents moyens de pénitence sont le jeune, le pèlerinage ou encore la charité (des explications sur ces actions seront données plus bas).

Le Jeûne, est l'acte par lequel le pénitent ou le simple fidèle se prive de nourriture ou se limite à un repas de base pour un certain temps, se mettant ainsi aux niveau des plus faibles, pour prendre ainsi conscience de la misère humaine que combat l'Église. Le jeûne tire son origine de la méditation de Christos dans le désert.

La Charité, est un acte de vertu que doivent pratiquer tous les aristotéliciens. Elle consiste à aider ses frères aristotéliciens sur le chemin de la vertu. Elle se par l'aide aux vagabonds perdus dans les méandres du jeu, l'offre d'un salaire supérieur au minimum légal à ses employés, la vente à des prix non prohibitifs de sa production et le refus d'une spéculation à outrance. Chacun agit dans ce domaine en âme et conscience.

Le Pèlerinage, est l'acte de parcourir les royaumes pour prendre conscience de la création. Le pèlerinage permet, en plus d'être une preuve de foi forte, de prendre contact avec d'autres frères aristotéliciens et ainsi de les aider. Le pèlerinage tire ses origines vraisemblablement de la recherche d'Aristote de la cité idéale.

La Sainteté, est le statut auquel aspirent tous les aristotéliciens. Certains
fidèles ont accédé à ce statut par leur respect presque immaculé des principes aristotéliciens. Ces saints ont encore au soleil le pouvoir d'influencer certaines choses de la création, il est donc important de les considérer et de les louer. Ceci dit, on ne peut louer les saints, et encore moins le Très-Haut, pour sa propre réussite matérielle. La lecture des hagiographies des différents saints et de régulières, mais toujours sincères, les prières sont conseillées.


Il est important se savoir que l'Église ne sanctionne pas, même prohibe, l'ermitage.



QUESTIONS

1 ) Citez un acte de vertu aristotélicien et comment vous le mettriez en œuvre
2 ) Pourquoi le Credo est-il si important?
3 ) Qui est Aristotélicien ?
4 ) Que sont les hétérodoxie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus

avatar

Nombre de messages : 389
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   Mar 9 Oct 2012 - 15:38

Etes vous toujours la messir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [pastorale] de Marmont   

Revenir en haut Aller en bas
 
[pastorale] de Marmont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [pastorale] de Marmont
» Les belges à Sainte Adresse en 14-18
» [Pastorale] Clémée, débuté le 2 avril 1461
» [Pastorale] de soeur Inaewen
» [Pastorale] de frère Sarutobisama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Administrative de la province Narbonnaise :: Pastorales inachevées-
Sauter vers: