Site officiel de l'archevêché de Narbonne du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  RomeRome  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Huitième réunion (conseil provincial)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Desidérade

avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 30
Localisation RP : Toulouse
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Jeu 17 Mar 2011 - 10:37

Et c'est vous qui me parlez de décisions politiques ? Cette personne, Comte ou pas Comte, a insulté l'Archevêque de Toulouse. Non seulement vous n'avez pas levé un cil pour prendre ma défense, ou demander à ce que le poste de treizième conseiller soit occupé, par exemple...mais en plus vous baptisez cette personne, alors même que vous savez pertinemment que nous sommes en conflit. Lire entre les lignes, non, faire preuve de bon sens serait le bon terme.

Ah, oui, c'est facile, ça. Vous ne m'avez donné aucune réponse à mon courrier, ni rien expliqué à Dame Paquita, qui est venue me trouver, la bouche en coeur, me demandant ce qui se passait. A partir du moment où vous n'estimez pas nécessaire de répondre à mes courriers, ni de communiquer un minimum avec moi sur la situation Toulousaine, j'estime que cette démission, vous l'aviez déjà donnée depuis longtemps.

J'ai beaucoup de respect pour vous, je vous ai toujours admiré. Mais il semblerait que la réciproque ne soit pas valable... Gardez vos fonctions à Castelnaudary, je sais que les gens ont confiance en vous, mais ne venez pas me reprocher la situation actuelle. Vous êtes à Toulouse depuis plus longtemps que moi, bien placé pour connaître nos hérétiques locaux, et pourtant...

Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dojo-projekt.fr
saino
Vicaire Diocésain
Vicaire Diocésain
avatar

Nombre de messages : 151
Localisation RP : Castelnaudary
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Dim 20 Mar 2011 - 11:38

Mes seigneurs, mes frères, mes soeurs,

Voici la réponse du coms de Toulouse à l'annulation de son baptême. Je vous laisse juger de la situation.


Citation :
Aussietz, aussietz braves gens!

Moi Amael Sanche Leslur, Comte de Toulouse de par la volonté et l'acclamation populaire, fais annonce officielle concernant le traité nommé "Concordat de l'Amistat", liant le comté de Toulouse à la Sainte Eglise Aristotélicienne.

Qu'il soit su et vu de tous, de toutes,

Que le traité nommé Concordat de l'amistat stipule :

Citation :
Ce concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quelques soient les changements au sein du conseil du Comté de Toulouse ou de la Papauté.

Ce qui le rend parfaitement abusif, nul et non avenue, du fait du droit de souveraineté du peuple sur ses institutions, sur la couronne comtale et le conseil comtal.

Que l'Eglise n'ayant pas tenu les engagements énoncés dans ce concordat,
par la vacance de Rome sur les nominations des curés elle entrave l'article suivant:

Citation :
Article 1.5 : Le conseil de Toulouse s'engage à soutenir l'Église en parole et en action. Ainsi, au moins un membre du conseil toulousain se devra d'assister aux grandes fêtes religieuses de l'Église Aristotélicienne dans la mesure du possible. En contre partie, l'Église s'engage à affecter un curé par ville toulousaine dans les plus brefs délais et dans la mesure de ses possibilités.

Que ce traité constituant une violation de la souveraineté du temporel, issu de la volonté du peuple et de la reconnaissance royale:

Citation :
II - Du rôle de l’Église dans l’organisation temporelle du Duché

Article II.1 :- Du Conseiller religieux - Egalement nommé 13eme conseiller a pour rôle de veiller à la transparence et à la bonne moralité au sein du conseil. Il donne un avis sur les discussions en cours à caractère religieux, veillant toujours à ce que la religion Aristotélicienne, religion officielle du Comté de Toulouse, soit respectée. Il s'assurera de la bonne Foi des conseillers, veillant à ce que ceux ci soient baptisés ou si ce n'est le cas commencent leur pastorale.

Il devra également prêter serment au début de sa prise de fonction, comme tous conseillers et sera donc soumit au devoir de réserve.
Le 13ème conseiller n’aura pas le droit de vote au sein du conseil, excepté sur les sujets à caractère religieux, et si cela est précisé dans l'intitulé de la demande du vote afin d'adapter le quorum nécessaire à la validation.
Il sera un intermédiaire privilégié entre l’Église Aristotélicienne et le conseil, notamment en cas de crise. De par ce rôle, chaque nouveau conseil par le biais du Comte ainsi que les prélats en charge du comté se devront de faire les démarches communes afin de voir le poste de 13eme conseiller occupée tout au long du mandat.

Article II.1 bis- De sa nomination et révocation

Le 13ème conseiller sera un prélat nommé par l’évêque de Rodez et l’Archevêque de Toulouse, sous réserve de disponibilité, sans cela un clerc de la province sera proposé temporairement pour une durée maximale de 15 jours.
Si aucun prélat n'est disponible au bout de ce délai, la place sera considérée comme vacante jusqu'a la nomination d'un autre prélat.
Le 13ème conseiller ne doit pas faire partie d’une liste politique.
La candidature sera alors votée au conseil comtal et ne sera accepté qu’avec un minimum de sept (7) voix pour, celle du Coms comptant double.
Chaque début de mandat un vote des conseillers nouvellement élus aura lieu afin de légitimer sa présence.
Un conseiller comtal se verra également remettre les clefs du conseil diocésain afin qu’un double échange puisse avoir lieu. Celui-ci sera un conseiller sans charge.

Le 13ème conseiller peut être révoqué s’il n’assume pas ses fonctions, en cas d’absence injustifiée de plus de sept (7) jours ou s’il ne respecte pas ses devoirs de conseillers.
Sa révocation se fera par système de vote, de la même manière que pour un conseiller comtal. Et sera effective par neuf (9) voix pour, celle du Coms comptant double.

Les prélats de la Province peuvent également le démettre de ses fonctions tout en prévenant au préalable le Conseil Comtal et ils statueront ensemble de cette révocation.

Article II.2 : Le Comte de Toulouse nomme au début de son mandat son confesseur choisi parmi le clergé de Toulouse. Ceux-ci ont une salle privée où ils peuvent converser librement de tout sujet.

Article II.3 : Un membre du clergé aristotélicien qui se voit confier une mission d'ordre temporel ne pourra s'en acquitter que si cette tâche ne heurte point les principes de la Vraie Foi, dont l'Eglise aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 : Le Comte de Toulouse ou tout candidat prétendant à ce poste se devra d’être baptisé avant sa prise de fonction. Ces candidats devront dans les 10 jours avant le début des élections être baptisés aristotéliciens. Tout candidat n'ayant pas vérifié ces conditions lors du résultat des élections devra démissionner immédiatement.
Dans le cas d'un désaccord grave entre l'Église et le Coms, un vote des grands électeurs (conseil + capitouls) devra etre initié pour la destitution du comte élu.



Tout autre conseiller se devra de prendre contacte avec le conseiller religieux ou un clerc du Comté afin de se renseigner sur le baptême. Ce sacrement est recommandé mais pas obligatoire.

Article II.5 : Les membres du clergé aristotéliciens sont de fait admissibles à toutes charges temporelles.

Je déclare dès cet instant le concordat de l'Amistat caduque et nul, pour le bien être du peuple Toulousain.

Qu'il soit également su que cet édit ne constitue en rien un rejet de l'Eglise, et bien au contraire se veut un premier pas nécessaire pour assainir les rapports entre l'Eglise et Toulouse,
Que des représentants de l'Eglise seront bienvenus au Castèl Narbonès s'ils désirent éclaircir les motivations et conséquences de cet édit lors d'un entretien avec le Coms de Toulouse,
Enfin qu'en aucun cas il ne s'agit d'une décision collégiale du Conseil, mais d'un choix politique du Coms de Toulouse pour le bien du comté dont il est le régnant.

Faict en l'enceinte du Castèl Narbonès, ce 20 Març de l'an de grâces 1459.

-Paratge e Grandesa nos Menaran-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desidérade

avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 30
Localisation RP : Toulouse
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Dim 20 Mar 2011 - 14:39

Je viens de le voir, en effet.

Saisine a été faite ce jour à la Pairie pour sa démission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dojo-projekt.fr
Desidérade

avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 30
Localisation RP : Toulouse
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 6:11

Après réponse de Rome, voici ce que je compte afficher. Merci de l'afficher uniquement lorsque Mgr Pierroléon l'aura validé.

Citation :




Fait à Toulouse, le 23 mars de l'an de grâce 1459

Nous, Désidérade Ytournel de l'Obstancie,
Archevêque suffragant de Toulouse,

Ne souhaitant punir le Père Saino, que nous estimons avoir été trompé par le sieur Amaël.

Suspendons nos annulations de baptêmes précédemment citées. Et laissons la procédure aux mains de la Très Sainte et Juste Inquisition, qui saura donner sanction exemplaire aux deux personnes sus-cités.
Faisons savoir qu'une nouvelle requête sera déposée en conséquent à la pairie, en fonction des conclusions des autorités Romaines.

Faisons savoir que nous ne laisserons les suppôts du Malin déguisés en serviteurs du peuple agir à leur guise plus longtemps. Une révision du concordat avait été souhaitée depuis longtemps, révision refusée par ceux qui se disent proche d'Aristote, et qui ont ainsi trouvé bonne excuse pour tromper le peuple à nouveau.

Tolérance avait été souhaitée dans cette révision du Concordat vis à vis des autres pratiques religieuses, conformément au Concordat Languedocien. Tolérance que nous considérons donc comme rejetée par sieur Amaël, qui comprendra sans doute un jour que l'orgueil ne le mènera pas là où il le souhaite.


Ad augusta per angusta,


Monseigneur Désidérade Ytournel de l'Obstancie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dojo-projekt.fr
Galahadd

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation RP : Montpellier
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 7:34

bonjour,
J'ai suivi les débats sur Rome. j'approuve de ce fait ton initiative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierroleon de Riddermark

avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 9:46

Je n'approuve pas la totalité du texte: je suis d'accord avec la non-punition contre Père Saino, je suis d'accord pour l'annulation des annulations, je suis par contre opposé pour s'en prendre aux autorités temporelles - Amael - donc alors que je suis en phase de négociation avec.

Je termine ma discussion avec ledit Amael et ensuite, nous verrons bien.

Je suis en plein pourparler avec lui, pour les excuses envers Soeur Désidérade, le concordat, etc...

Si ces négociations échouent, nous lui taperons desus, mais pas avant. Merci. Laissez-moi quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desidérade

avatar

Nombre de messages : 1482
Age : 30
Localisation RP : Toulouse
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 11:57

Oui oui d'où la précision "ne pas publier" Smile

Pas de souci, on va temporiser. Mais dans tous les cas, il va m'en falloir beaucoup pour que j'accepte ses excuses, je vous préviens. La Face de Tanche n'est pas ravie, je dois vous dire.
Certaines choses ont aussi m'ont été retransmises du Conseil Comtal, et d'après ce que j'ai entendu...c'est moche. En gros vous êtes complètement gâteux, je suis une parfaite imbécile (et je reste polie, hein), le Comte ne cherche qu'à favoriser les Cathares en gros. Méfiez-vous.



(Le joueur d'Amaël agit également HRP et fait pression sur ses opposants de manière insupportable, j'avoue que ça commence à m'agacer. Il a entre autres retiré les clefs du Castel à Heliorphée, après l'avoir insulté HRP. Chouette, non ? J'ai aussi eu vent de ce qui se disait HRP au Conseil Comtal, et c'est pas beau. Du tout.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dojo-projekt.fr
Kalif
Curé
Curé
avatar

Nombre de messages : 453
Localisation RP : Uzes
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 13:00

Quel ambiance !

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahadd

avatar

Nombre de messages : 1134
Localisation RP : Montpellier
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 16:28


Attendons donc la suite et prions surtout pour que tout se termine bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierroleon de Riddermark

avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   Mer 23 Mar 2011 - 16:30

-Moi...complètement gateux ? QU'est-ce qu'il faut pas entendre !

Pierroléon se mit à rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huitième réunion (conseil provincial)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huitième réunion (conseil provincial)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Réunion électronique du conseil d'administration
» besoin conseil achat mobile musical...
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Communiqué du conseil national de l'UMT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Palais Archiépiscopal de Narbonne :: Archives du conseil-
Sauter vers: