Site officiel de l'archevêché de Narbonne du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  RomeRome  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierroleon de Riddermark

avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais   Jeu 15 Jan 2009 - 16:14

Citation :
Aux paroissiens d'Alais, aux autorités compétentes, et à l'assemblée des fidèles du Languedoc et d'ailleurs,

J'ai pu lire dans la dernière Gazette du maire ceci. Je vous livre le passage :

"Enfin, le conseiller au culte, qui est aussi procureur, souhaiterait qu'Alais lui confie une partie de notre relique sacrée ( le Saint Cornichon pour mémoire ) afin de l'installer dans la chapelle de Montpellier. A voir si les habitants sont d'accord..."

Au passage, nous saluons notre maire pour son excellent travail à la municipalité et lui souhaitons repos et plein d'accomplissement encore dans sa tâche de douanier de notre belle ville.

En tant qu'ancien diacre d'Alais, vicaire diocésain de Nîmes et farouche partisan de la redécouverte du Saint Cornichon d'Alais, je ne vois pas d'objections à céder une partie de la relique à la chapelle de Montpellier.
Toutefois, je me refuse de le céder totalement puisque le Saint Cornichon est plus qu'un symbole de notre foi, il est aussi symbole de notre cohésion tant pour l'histoire de la ville que pour ses habitants.

N'ignorons pas le maire Célestin, premier magistrat touché par la grâce, dans cette fabuleuse épopée que fut ce cornichon pour la ville d'Alais.

Ce saint Cornichon est un élément fondateur et essentiel du patrimoine alaisien. Ainsi, et parce que le "miracle alaisien" doit être connu universellement, je propose de donner la queue du cornichon à Montpellier.
En contrepartie, Montpellier devra rendre hommage à la ville d'Alais et son miracle en mentionnant le nom de notre sainte ville.

Comprenez ces lignes comme une discussion qui ne fait que s'ouvrir. Rien n'est scellé et chacun peut s'exprimer sur le sujet.

Salutations aristotéliciennes.

Père Pierroléon


Dernière édition par Pierroleon de Riddermark le Sam 17 Jan 2009 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lemoine de Bourbon

avatar

Nombre de messages : 2252
Age : 30
Localisation RP : Avec Dieu
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais   Ven 16 Jan 2009 - 6:58

si le peuple veux bien,je suis d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pouic
Curé
Curé
avatar

Nombre de messages : 1937
Localisation RP : dans mon hotel particulier
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais   Sam 17 Jan 2009 - 23:20

cher pierroleon,

ce Saint Cornichon vous ayant bien connnu , je trouve tout à fait normal que votre voix soit prépondérante dasn cette négociation

Ma foi, je ne vois aucun mal , en effet, à ce que la ville d'Alais soit célébrée comme ville miraculeuse au-delà de ses remparts

je vous donne mon accord de principe et vous laisse négocier

Il me semblerait intéressant de créer une cérémonie à cet effet et même une procession jusqu'à Montpellier si besoin
je serai le premier des participants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierroleon de Riddermark

avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais   Dim 25 Oct 2009 - 21:23

Voilà ma première contribution. Rien n'est encore officialisé...

Citation :
Hagiographie de Saint-Théodule.

Sa naissance et sa vie en Languedoc :

Il naquit dans les premières années du quatrième siècle et fut élevé dans la foi et la piété dès son enfance. Christos, en vertu de ses dons pour la vie spirituelle l’appela au sacerdoce. Il fut un exemple de foi et de rectitude. Devenu prêtre d'Alais vers 349, il est le premier curé d'Alais véritablement connu.

Sous son ministère et par son influence bénéfique, les rites païens disparurent et les mœurs barbares et superstitieuses des habitants du lieu changèrent pour faire place à une vie aristotélicienne plus conforme au Livre des Vertus.

Le prêtre ne fut pas seulement curé d'Alais, il fut aussi un missionnaire, un apôtre pour tout le Languedoc. Rien ne l’arrêtait dans sa mission sacrée de propagation de la foi.

On faisait mention de son nom dans la crypte de l'archevêché de Narbonne.

Son combat contre les hérétiques et ses premiers miracles :

Quelques années plus tard, en 393, une autre hérésie menaça le Languedoc. Un ancien moine nommé Jovinien, ayant quitté son monastère, commença à prêcher une morale relâchée. Des chevaliers hérétiques se mirent à son service et entreprirent de faire trépasser tous ceux qui ne pensaient comme eux. Théodule organisa une résistance active à ces colonnes infernales d'hérétiques qui brûlaient tout ce qui représentait l'Eglise aristotélicienne.

Théodule fut un chef militaire remarquable, commandant les armées de fidèles et repoussant l'hérésie jusqu'en Provence. La bataille de la Petite Rivière, entre Nîmes et Arles, qui rassembla plus de cinq mille hommes fut marquée par un certain nombre de miracles où Théodule sauva par imposition d'un cornichon beaucoup de vies. Les armées aristotéliciennes marquèrent sur leurs boucliers et leurs drapeaux un cornichon et l'initiale T.

Lorsque l'on crut que la terreur était passée, Théodule tomba dans un guet-apens bassement fomenté pour lui faire payer sa gloire à vaincre les chevaliers hérétiques.

Son martyr :

Il fut amené jusqu'à Alais où les hérétiques l'enfermèrent dans son église et comme sa résistance dura plus de deux cent jours, le saint fut enfermé avec deux cent villageois, choisis pour leur piété.
Les hérétiques y mirent le feu. Cachés on ne sait où, trentre trois paroissiens furent sauvés. Théodule était parmi eux. On relâcha les survivants. Théodule fut lui conduit sur la place du jeune marché d'Alais. La commandante des armées hérétiques en mission à Alais, Jeanne Cauchonne, fit condamner Théodule à la question. On lui fit boire une décoction de jus de cornichon. Mais au moment où Jeanne Cauchonne lança : « Tu es né grâce au cornichon, tu succomberas par lui ! », une pluie de grêlons s'abattit sur Alais. Chacun se réfugia où il put. Théodule fût sauvé, une nouvelle fois. Mais le martyr du saint continua de plus belle. On voulut lui couper la langue et les poignets. Les couteaux se brisèrent. Puis, on l'attacha à un tronc d'arbre que l'on fit tourner dans le Gardon. Théodule mourut noyé et sa fin dura cinq horribles heures.

Son pèlerinage :

La tradition rapporte que beaucoup d’habitants du lieu vinrent apporter une pierre pour la construction d'un tombeau. Théodule reposa auprès des premiers habitants d'Alais, jusqu'à ce que des hérétiques vidèrent l'ensemble de la sainte crypte plusieurs siècles après son trépas dans la rivière du Gardon.

Le lieu fut l'objet de nombreux pèlerinages venant de toutes les parties de la Gaule. Le Bienheureux Pierre-Morgan de Lusignan, premier archevêque de Narbonne installa une relique qui était celle du martyr, un cornichon, dans l'église d'Alais. Ce cornichon fait encore la fierté d'Alais et de tout le Languedoc.

Prière au cornichon :

O, cornichon, symbole du miracle et de la résistance.
O toi, saint légume du tout-puissant.
Garde nous de l'hérésie et donne nous la force de combattre.

La relique :

Un cornichon d'or porté en sautoir par le martyr.


Dictons populaires :

Cornichon, si je t'attrape, je te mords !
Courageux comme Théodule ! (autre version : courageux comme un cornichon de Théodule )
Théodule : autant de miracles que de cornichons dans un pot !
Si tu ne vas pas à Théodule, Théodule n'ira pas à toi !
Aide-toi et le cornichon, tu mangeras !
Cornichon, Cornichon, est-ce que j'ai la tête d'un cornichon ?
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat ouvert : le saint cornichon d'Alais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mac Saint tropez ouvert l'hiver ?
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» COTENTIN côté jardin
» Saint-Jean-de-la-Neuville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Palais Archiépiscopal de Narbonne :: Archives du conseil-
Sauter vers: